On the Golden Pass train above Montreux in Switzerland.

Oh my, what a heat shock! After a wonderful week at the Cannes Film Festival (where it was 25°) my husband and I rented a car so we could enjoy a road trip on our way from the South of France to Switzerland (where it was 5°). To set the tone leaving the hotel I even found a Swiss flag hanging outside our Cannes hotel. The scenery on the road trip was beautiful, highlighted by the French Riviera.

We arrived in Montreux, where we received some strange looks due to our wearing shorts and flip-flops, a day before my birthday. Yes, I was about to celebrate my 26th birthday for the 10th time. I love visiting Switzerland in May so I can spend my birthday with my family and this time the best gift was meeting my baby niece for the first time. It’s an emotional roller coaster being back home, and a of course a lot of food. My stomach isn’t used to it anymore but I enjoy every bite despite the food coma. My sister’s birthday gift was a trip to Gstaad on the Golden Pass panoramic train, for which she proudly works. The landscapes you see on this train are just incredible and I’m stunned every time I return to Switzerland how gorgeous it is.

Next is the moment I’ve been waiting for, time to meet my niece Alicia. What a flow of love and velvet feeling it provided around my heart. I am mesmerized by her beauty and fun. She is so sincere and assertive. What happens from 8 months old to the time we become adults that we lose the natural joys we are born with? She loves blonds with blue eyes so she pretty much only had eyes for my husband. Luckily for me he would be returning home a few days later and I would get her all to myself. I won’t say more about Alicia love. All I can say is that she smells so good and I am proud to be an auntie.

We met with filmmaker Jean-Francois Amiguet and his wife Karima who received us in their home in the impressive region of Wallis. They were very kind and generous with advice about the script my husband and I are writing about Anne Frank. We loved their company, enthusiasm and open minds. I am very excited to have a role in Jean-Francois Amiguet’s next feature film “L’homme qui racontait des histoires”.

I met with my Swiss agent around a fantastic lunch and later took my father to see the play Bronx by Chazz Palminteri, featuring the talented French actor, director, and filmmaker Francis Huster. The play was an excellent showcase for his considerable talents as he played 18 characters and keeps the audience engaged for every second of the play. We were fortunate to speak with Francis Huster afterwards about the effect of the internet on our generation and what will happen to live theatre as we are slowly communicating less and less in person.

Every time I go to Switzerland, I see it with a different eye since I left in 2003. Although I return at least once a year I am always amazed how beautiful this country is and it makes me very proud. Unfortunately it is rare to really appreciate a place until you have left it. I am always grateful for the chance to visit my country, family, and friends back home. You are dear to my heart.

*****

La montagne est tellement jolie

Oh mon Dieu, quel choc thermique! Après une semaine passée au Festival de Cannes (où il faisait vers la fin du festival 25 °), mon mari et moi avons loué une voiture pour faire le voyage du sud de la France vers la Suisse. Au moment de quitter l’hôtel, il y avait même un drapeau suisse suspendu à une cordelette, le ton était donné pour le départ !

Arrivés un jour avant mon anniversaire à Montreux, nous avons senti le regard étrange lorsque nous sommes sortis de la voiture avec nos shorts et sandalettes (il faisait un petit 5 °). J’étais sur le point de fêter mon 26e anniversaire pour la 10ème fois… J’aime rentrer au pays au mois de mai car c’est la plus belle façon de célébrer mon anniversaire en étant avec ma famille. Le plus beau cadeau cette année fut de rencontrer ma nièce Alicia née en automne dernier. Quel grand huit émotionnel que de revoir tout le monde ! En plus, nous ne faisons que de manger, mon estomac n’a plus l’habitude de tels repas pantagruéliques. Malgré tout, je profite de chaque bouchée en dépit d’un coma alimentaire garantit. Le cadeau d’anniversaire de ma sœur : Un voyage à Gstaad avec la compagnie Golden pass pour laquelle elle travaille si fièrement. Les paysages que vous voyez à bord de ce train sont tout simplement splendides.

Arrive enfin le moment tant attendu, la rencontre avec ma nièce Alicia. Un flot d’amour et une sensation de velours ont envahi mon cœur. Je suis fascinée par sa beauté et sa joie. Elle est tellement sincère et sure d’elle. Qu’est-ce qui peut bien se passer de 8 mois au moment où nous devenons adultes pour que nous perdions une grande partie de cette innocence?! Elle aime les blonds aux yeux bleus (sa grand mère paternelle étant une fan de Claude François, elle rend sa grand-mère très fière) résultat elle n’avait d’yeux que pour mon mari. Heureusement, il repartait quelques jours plus tard et je l’aurai pour moi seule, je plaisante. Je ne vais pas en dire plus sur Alicia d’amour. Sauf qu’elle sent tellement bon et je suis fière d’être sa tata Caro.

Nous avons rencontré le cinéaste Jean-François Amiguet et sa femme Karima qui nous ont reçus à bras ouverts dans leur maison en Valais. Ils sont incroyablement gentils et généreux. Ils nous ont donné des conseils sur le scénario que mon mari et moi sommes en train d’écrire sur Anne Frank. Nous avons adoré leur enthousiasme et ouverture d’esprit. Je suis enchantée d’avoir un rôle dans le prochain long métrage de Jean-François Amiguet “L’homme qui…”.

J’ai rencontré mon agent suisse, Gérald Métroz autour d’un déjeuner des plus fins à Martigny. Mon père et moi sommes allés voir la pièce Bronx par Chazz Palminteri, mis en scène par Steve Suissa au théâtre du Jorat. Cette pièce mets en vedette le talentueux acteur français, metteur en scène et cinéaste Francis Huster. Son jeu d’acteur est considérable, il y joue 18 personnages et garde le public en haleine à tous moments. Nous avons eu la chance de pouvoir le rencontrer et avons pris le temps de discuter de l’effet d’Internet sur notre génération et ce qui se passera pour la vie du théâtre alors qu’il semblerait que nous communiquions de moins en moins en personne.

A chaque fois que reviens en Suisse, je vois notre pays d’un œil différent que depuis mon départ en 2003. La Suisse est tellement belle et elle me rend fière.

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s