I watched a little interview of a very talented photographer named Emmanuelle Choussy for an upcoming exhibit at L’Alliance Française of Los Angeles. I had the chance to see her previous exhibit a few month ago at The Pacific Art Center.

Something struck me when she talked about the challenges she had to overcome when starting over her career as a photographer in California, especially when it came to friendship or work relationships. She mentioned that it is very much about how everyone will serve each other. My husband and I talked about it as I was saying to him how different the relationships can be here but I believe good people do good things with certain ethics because they seek longevity and excellence. I really enjoy meeting people like this who are talented, yet humble. It serves as a nice motivator when often some people we meet in this industry simply are superficial and without much interest to me.

Matt told me that it isn’t so much about finding someone who can do something for me, or encountering people who want me to do something for them, but that professionals with confidence in their worth seek an exchange of value. He is always so wise when he approaches a dangerous ground.  You want to surround yourself wisely with hard working and talented people who see the big picture, who value your work, and with whom you can work hard and contribute. When it comes to my friends, I care about them being good people and that we make each other feel good.  Over the years we evolve differently but my friends are my friends, even if I don’t always get to see them as often as I’d like. It’s a good sign that  when we meet we start our conversation picking up right where we left off. It comes naturally and we laugh. We get each other and there is no agenda.

Best, Caroline

*****

Echange de valeurs

J’ai regardé une courte interview d’Emmanuelle Choussy, une photographe que je trouve pleine de talent. C’était dans le cadre d’une annonce de son exposition à L’Alliance Française de Los Angeles.

Ce qui m’a frappé durant cette vidéo ce sont les défis auxquels elle a dû faire face lors du lancement de sa carrière outre Atlantique en Californie, en particulier lorsqu’elle parle de l’amitié et des relations de travail. En quelques sortes de cette relation basée sur le fait de se servir les uns des autres pour avancer, qu’il s’agisse d’amitié ou de relation de travail. Mon mari et moi en avons parlé car les relations peuvent parfois être bien différentes aux USA en comparaison avec l’Europe, mais je crois que les bonnes personnes font de bonnes choses avec une certaine éthique parce qu’elles sont la longévité et l’excellence dans tout ce qu’elle touche. J’aime vraiment faire la rencontre de ce genre d’individu à la fois talentueux et humble. Cela sert comme une source de motivation alors que souvent les rencontres dans cette industrie sont disons le tout simplement superficielles, arrivistes et sans grand intérêt pour moi.

Du coup mon mari et moi sommes partis dans une conversation…Il m’a dit que ce n’est pas tant de trouver quelqu’un qui peut faire quelque chose pour moi, ou de rencontrer des gens qui veulent que je fasse quelque chose pour eux, mais que les professionnels ayant une assurance certaine et du talent dans ce qu’ils font, recherchent un échange de valeurs. Ah mon homme est rempli de sagesse lorsqu’il approche un terrain de discussion périlleux. Je le sais bien tout ca mais pour ma part, il s’agit de m’entourer de façons judicieuses avec des gens talentueux qui voient la grande image, qui apprécient le travail de chacun, et avec qui je peux collaborer. Pas de doute que le business c’est le business, il m’est arriver de rencontrer des gens peu sérieux lorsqu’il s’agit de mettre la main à la pate quelle perte de temps. C’est vraiment agaçant.

Quant il s’agit de mon entourage proche, je me soucie que ces personnes soient saines, de bon coeur et que nous nous fassions du bien. Au fil des ans nous évoluons différemment bien sur, mais mes amis sont mes amis, même si je n’ai pas toujours la chance de les voir aussi souvent que je le souhaite. Lorsque nous nous revoyons, nous reprenons notre conversation là où nous l’avions laissée. Et les fous rires reprennent de plus belles, il n’y a pas d’agenda.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s